<< Retour à la liste des mémoires

Intérêt de la batterie ComVoor dans l’évaluation de la pertinence des CAA mises en place auprès de personnes aphasiques sévères


Auteur.e.s : Grémont Capucine
Directrice(s)/Directeur(s) : Valérie Michelet Valérie et Bargue Sarah
Année : 2019
Université : Bordeaux
Nb de pages (annexes incluses) : 94
Mots clés : accident vasculaire cérébral, aphasie, Communication Alternative et Augmentée (CAA), ComVoor, réadaptation fonctionnelle

Résumé :

Notre étude vise à établir un éventuel lien entre le niveau des capacités symboliques des personnes présentant une aphasie sévère suite à un AVC, et l’utilisation des outils de CAA qui leur sont proposés. La revue de la littérature souligne l’intérêt de proposer un outil de CAA adapté aux besoins et aux capacités des patients afin de pallier les altérations communicationnelles et ainsi permettre une meilleure qualité de vie. Or, il n’existe actuellement pas d’outil d’évaluation spécifique. Considérant ce fait, nous nous sommes questionnés au sujet des pratiques actuelles en termes de mise en place et d’efficacité des outils de CAA ainsi que sur la pertinence de l’utilisation du ComVoor pour permettre d’adapter au mieux les outils proposés.
Nos résultats montrent que les CAA mises en place sans évaluation spécifique préalable des capacités de communication et de traitement des supports visuels n’apparaissent pas comme pleinement efficaces et sont donc délaissés. Le ComVoor apparaît comme peu sensible au sein de cette population. Toutefois, proposer une évaluation préalable similaire mais plus adaptée aux adultes aphasiques pourrait permettre de proposer des CAA au plus proche des capacités des patients sur le plan sémantique.


Lire le mémoire
(Consulté 104 fois)