<< Retour à la liste des mémoires

L’édentation : ses répercussions sur la déglutition, l’articulation et la qualité de vie de la personne âgée


Auteur.e.s : Labat Lisa
Directrice(s)/Directeur(s) : Le Marois Sophie et Cassen Camille
Année : 2019
Université : Bordeaux
Nb de pages (annexes incluses) : 61
Mots clés : articulation, déglutition, édentation, qualité de vie

Résumé :

Ces dernières années, l’espérance de vie a continué d’augmenter, entraînant un désir de bien vieillir chez la plupart des personnes âgées, et ce, sur le plus long terme possible. Cependant, le vieillissement entraîne de nombreuses conséquences fonctionnelles, avec un ralentissement moteur et cognitif global et physiques, impactant l’état émotionnel et la qualité de vie.
La perte des dents pose problème aujourd’hui. L’édentation peut avoir diverses origines : une mauvaise hygiène bucco-dentaire, un faible accès aux soins dentaires, le vieillissement, ou encore des pathologies diverses. Certaines études ont démontré les répercussions de ce phénomène sur l’alimentation des sujets, leur déglutition ou encore sur leur apparence physique. Cependant, peu se sont focalisées sur la qualité de vie du patient et sur son vécu.
C’est pourquoi nous proposons l’utilisation d’un questionnaire visant à relever les plaintes liées aux répercussions de l’édentation sur la déglutition, l’articulation et la qualité de vie de personnes âgées. Peu de patients hospitalisés expriment une plainte : très peu des sujets s’avèrent gênés par leur articulation, certains évoquent une gêne esthétique mais la majorité des doléances se concentrent autour de l’alimentation et de la déglutition.
Les interactions sociales sont réduites chez la plupart des sujets, le contexte hospitalier de ces patients induisant un environnement strict et des préoccupations particulières, réduisant fortement les contextes d’interactions sociales.
Outre le milieu de vie, certains évitent volontairement les situations sociales, s’isolent du fait d’une gêne esthétique entraînée par leur édentation, renforçant un manque d’estime de soi et parfois un mal-être profond.


Lire le mémoire
(Consulté 57 fois)