<< Retour à la liste des mémoires

Etude de la compréhension et de la production des connecteurs temporels dans le langage des enfants présentant un trouble spécifique du développement du langage oral (TSDLO)


Auteur.e.s : Charmasson Pauline et Chevassut Flore
Directrice(s)/Directeur(s) : Cadilhac C.
Année : 2016
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 158
Mots clés : TSDLO, dysphasie, structuration temporelle, connecteur temporel, compréhension

Résumé :

Le vieillissement non pathologique est communément associé à un déclin des processus exécutifs. Les fluences verbales permettent d’évaluer l’intégrité du stock lexico- sémantique mais aussi les processus stratégiques de récupération des mots en mémoire à long terme. Ces épreuves peuvent donc fournir des indications sur le fonctionnement exécutif et les productions langagières des sujets testés. Les tâches les plus souvent utilisées en clinique sont les fluences sémantiques et formelles. Or, les fluences d’action et les fluences alternées solliciteraient davantage le fonctionnement exécutif. Les études à leur sujet restent toutefois rares et nous ne disposons pas de normes.
Le présent travail vise à mesurer les effets du vieillissement sur un protocole de fluences verbales : une fluence sémantique, deux fluences formelles, une fluence d’action et deux fluences alternées. Nous recrutons un échantillon de 164 adultes de langue française non pathologiques, âgés de 50 à 89 ans, répartis en quatre groupes d’âge et trois niveaux socio-éducatifs. Nous nous assurons de l’absence de troubles cognitifs des sujets en leur faisant passer une série de pré- tests cognitifs.
Les résultats obtenus en une minute pour chaque fluence sont ensuite comparés à d’autres épreuves exécutives, le Stroop Victoria et le TMTB. Les scores en fluences alternées chez tous les sujets sont nettement inférieurs à ceux des autres épreuves. L’analyse statistique des performances montre un effet significatif de l’âge à partir de 80 ans pour les fluences sémantique et formelles, à partir de 70 ans pour les fluences alternées. L’effet du niveau éducatif qui atténue l’impact délétère de l’âge pour les fluences classiques, est gommé pour les fluences d’action et alternées dès 70 ans.
Les moyennes recueillies par tranche d’âge et par niveau éducatif, sans être des normes, peuvent néanmoins servir de repères aux professionnels pour évaluer le langage et les fonctions exécutives.


Lire le mémoire
(Consulté 661 fois)