<< Retour à la liste des mémoires

Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil chez l’enfant porteur de trisomie 21


Auteur.e.s : Coëlo Aèle et Vincent Pauline
Directrice(s)/Directeur(s) : Thibault C.
Année : 2016
Université : Paris
Nb de pages (annexes incluses) : 140
Mots clés : SAOS, Trisomie 21, sphère oro-faciale, éducation gnoso-praxique orale, ronflement

Résumé :

Selon les études, la prévalence du SAOS chez les enfants nés avec une Trisomie 21 se situe entre 31 et 75 %. Les orthophonistes sont amenés à prendre en charge les enfants atteints de Trisomie 21 dès leur plus jeune âge afin d’accompagner l’enfant et ses parents tout au long de son développement.
Nous avons alors effectué une enquête concernant les connaissances des orthophonistes sur le SAOS. Celle-ci a montré que ce syndrome et ses conséquences étaient très peu connus par ces professionnels de santé. Notre objectif était d’élaborer un questionnaire décisionnel, destiné aux orthophonistes, qui permette une orientation moins tardive de l’enfant vers les médecins et les centres du sommeil ainsi qu’un traitement plus précoce du SAOS. Notre étude a porté sur 9 enfants nés avec une Trisomie 21 répartis en deux groupes : 4 enfants ayant un SAOS diagnostiqué et 5 enfants n’en ayant pas ou plus.
Les résultats montrent qu’une anamnèse approfondie sur le sommeil, une observation clinique au niveau de la sphère oro-faciale ainsi que l’éducation gnoso praxique orale précoce qui en découle permettrait de mieux appréhender un SAOS. Cependant, ces résultats sont à nuancer devant les profils hétérogènes de nos patients et l’échantillon réduit de patients de notre étude.


Lire le mémoire
(Consulté 514 fois)