<< Retour à la liste des mémoires

Développement d’un outil de communication dédié aux enfants présentant des troubles majeurs de la communication et répondant aux besoins des équipes pédagogiques en termes de contenu et d’ergonomie.


Auteur.e.s : Cubizolles Mathilde
Directrice(s)/Directeur(s) : Béra C.
Année : 2016
Université : Poitiers
Nb de pages (annexes incluses) : 75
Mots clés : paralysie cérébrale, Communication Alternative et Augmentative, interactions scolaire, CAA, aide à la communication

Résumé :

La démence sémantique (DS) est une maladie neurodégénérative, caractérisée par une dégradation progressive des connaissances sémantiques entraînant une perte du sens des mots. Si le manque du mot en situation de dénomination fait partie des critères diagnostiques de DS, le niveau linguistique atteint dans le processus d’accès lexico- sémantique n’est pas clairement établi.
Notre étude a pour objectif de déterminer si le manque du mot en dénomination chez les patients atteints de DS s’accompagne d’une perte de l’accès au genre grammatical, d’une préservation de l’accès au genre alors que la forme du mot ne peut être activée ou bien s’il est lié à l’atteinte des représentations sémantiques ou phonologiques/orthographiques, indépendamment de l’atteinte du genre grammatical. 18 patients atteints de DS ont été testés à l’aide d’un matériel informatisé pour explorer les différentes étapes de l’accès lexical.
D’après nos résultats, cette anomie peut être liée à l’atteinte des représentations sémantiques ou à l’atteinte des représentations orthographiques, indépendamment de l’atteinte du genre grammatical ; l’accès préalable au genre ne conditionne donc pas l’accès aux informations lexémiques. Ces observations sont en faveur d’une récupération du contenu orthographique indépendante de la récupération préalable des informations syntaxiques ou sémantiques.


Lire le mémoire
(Consulté 671 fois)