<< Retour à la liste des mémoires

Facteur de réussite en problèmes mathématiques d’après l’étalonnage d’ou outil de dépistage des troubles des apprentissages


Auteur.e.s : Levrard-Fruchart Mélanie et Rubini Diane
Directrice(s)/Directeur(s) : Billard C. et Mirassou A.
Année : 2016
Université : Paris
Nb de pages (annexes incluses) : 84
Mots clés : résolution de problèmes, troubles des apprentissages, complexité numérique, mémoire de travail, fonctions exécutives

Résumé :

A travers l’étude des résultats d’élèves de 6ème – 5ème (n = 198), issus de la normalisation d’un outil de dépistage des troubles des apprentissages, nous voulions déterminer quels étaient les principaux facteurs en lien avec la réussite aux problèmes mathématiques. Le test contenait une épreuve de vingt problèmes, mais aussi des épreuves de langage, de calcul, de raisonnement non verbal, et d’évaluation des fonctions exécutives.
Nos hypothèses, selon notre revue de la recherche antérieure : nous retrouverions un lien avec le niveau de langage, le niveau de calcul et le raisonnement non-verbal. Un facteur se révèlerait-il prépondérant, alors que la littérature ne s’accorde pas sur ce point ? Quel serait le rôle des fonctions exécutives, notamment de la planification, peu étudiée jusqu’alors ?
Nos résultats ont montré avant tout des liens entre la résolution de problème et le niveau de calcul, puis avec le niveau langagier et ensuite avec l’intelligence fluide. La mémoire de travail représentait le deuxième facteur prédictif pour les meilleurs élèves. En ce qui concerne l’attention, l’inhibition et la planification, nos résultats sont peu concluants, avec des corrélations faibles. Peut-être la validation externe des épreuves les concernant et leur spécificité faisaient-elles défaut.
Cette étude pose aussi la question de l’existence d’un outil d’évaluation adéquat de la planification chez l’adolescent.


Lire le mémoire
(Consulté 668 fois)