<< Retour à la liste des mémoires

La prise en charge orthophonique de la dysoralité sensorielle de l’enfant tout-venant: critères d’évaluation de l’efficacité des massages de désensibilisation.


Auteur.e.s : De Roeck Sarah
Directrice(s)/Directeur(s) : Matthieu Martel
Année : 2018
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 51
Mots clés : trouble du traitement de l’information sensorielle, hypersensibilité, désensibilisation

Résumé :

Le syndrome de dysoralité sensorielle touche de nombreux enfants dits « tout-venant », c’est-à-dire dont le développement est par ailleurs normal. Ce trouble du traitement des informations sensorielles se révèle fréquemment au moment de la diversification alimentaire et se définit le plus souvent par une hypersensibilité face aux sensations provoquées par la texture, l’odeur ou même la température de certains aliments. Les enfants hypersensibles développent des mécanismes de défense face aux stimulations qui leur sont désagréables et peuvent devenir très sélectifs sur le plan alimentaire, ce qui impacte à la fois leur santé mais aussi leur équilibre familial, à cause des tensions que leur comportement engendre lors des temps de repas. Le rapport psychique de ces enfants à la nourriture est également en jeu et risque d’être condamné par ce trouble du traitement des informations sensorielles. Pourtant, nous pensons que lorsqu’il est pris en charge de façon précoce et grâce à un protocole de massages de désensibilisation, le syndrome de dysoralité sensorielle peut disparaître au profit d’une alimentation sereine et variée. L’objectif de cette étude est de cerner les éléments qui semblent évoluer significativement au cours d’une prise en charge orthophonique visant la désensibilisation de la sphère orale, notamment grâce à l’analyse de vignettes cliniques et des réponses fournies par les parents de ces patients à un questionnaire que nous leur avons soumis. Grâce aux résultats de notre étude, nous sommes désormais en mesure de proposer à un potentiel chercheur un protocole d’évaluation de l’efficacité de ce type de rééducation.


Lire le mémoire
(Consulté 61 fois)