<< Retour à la liste des mémoires

Analyse qualitative d’un inventaire guidant le choix et l’adaptation d’un dispositif de communication alternative et améliorée (CAA), convenant le mieux à l’enfant ou à l’adolescent non verbal avec un trouble du spectre de l’autisme ainsi qu’à son environnement


Auteur.e.s : Billaud Lucile
Directrice(s)/Directeur(s) : Anne Dehêtre et Albane Plateau
Année : 2018
Université : Poitiers
Nb de pages (annexes incluses) : 93
Mots clés : troubles du spectre de l’autisme, communication alternative et améliorée, participation sociale, adaptation, communication fonctionnelle

Résumé :

Les Troubles du Spectre Autistique englobent un large éventail de troubles de la communication sociale et des comportements, restreints et répétitifs. Des difficultés langagières parfois importantes, requièrent une intervention précoce dans le domaine de la Communication Alternative et Améliorée. Celle-ci nécessite une évaluation préalable, tenant compte des capacités, des spécificités de la personne et des caractéristiques de son environnement. Un inventaire, le Y’a CAA, a été conçu pour synthétiser ces éléments, afin de choisir, d’adapter et d’installer un dispositif de CAA. Cet inventaire a été complété pour huit enfants et adolescents non verbaux, avec autisme. Ils étaient suivis par des professionnels de formations diverses et avec plus ou moins une utilisation préalable de la CAA. Quatre types d’établissements de soins étaient représentés. Nous supposions que le Y’a CAA permettrait le recensement des informations indispensables au choix et à l’installation d’une CAA.
Aussi, nous présagions qu’il serait pratique et facile d’utilisation pour les orthophonistes, quel que soit leur mode d’exercice. L’analyse des données a montré la pertinence des items du Y’a CAA, permettant de recenser des critères inhérents à l’enfant et à son environnement. Toutefois, certains items étaient plus ou moins accessibles et faciles à renseigner selon la situation institutionnelle et familiale de l’enfant. Aussi, certains critères spécifiques, rapportés dans la littérature, se sont révélés absents de l’inventaire.
L’analyse de la concordance des réponses des partenaires sociaux, a prouvé l’intérêt d’une co-élaboration de l’inventaire, pour obtenir une vision globale de l’enfant. Par ailleurs, nous avons soulevé l’importance d’informer le grand public sur la CAA et de réfléchir sur la formation des professionnels à la modélisation du dispositif. L’intérêt d’intégrer des essais techniques au Y’a CAA, a été souligné.
Cet inventaire pourrait faire l’objet d’une autre étude, permettant de le parfaire puis de le valider sur le plan statistique.


Lire le mémoire
(Consulté 16 fois)