<< Retour à la liste des mémoires

Réhabilitation de la mobilité musculaire faciale et de la mimique chez un enfant grand brûlé : proposition d’intervention orthophonique


Auteur.e.s : Bortoluzzi Marion
Directrice(s)/Directeur(s) : Frédéric Martin
Année : 2018
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 70
Mots clés : enfants grands brûlés, évaluation des fonctions oro-myo-faciales, mimique faciale

Résumé :

33% du nombre total de brûlés en France sont des enfants de moins de cinq ans. L’amélioration des prises en charge a permis une augmentation de leur espérance de vie mais s’accompagne d’un accroissement des séquelles. Les équipes pluridisciplinaires ont évolué et l’orthophoniste en fait désormais partie intégrante.Nous nous sommes interrogée sur notre champ d’action auprès de ces enfants traumatisés au niveau de la sphère orale et avons pensé qu’une rééducation orthophonique spécifique sur certains groupes musculaires peut réduire les déficits fonctionnels et la rigidité de la mimique faciale. Nous avons effectué une étude sur le cas unique d’un enfant de 5 ans brûlé au niveau crânio-cervico-facial avant l’âge de 2 ans, suivi en rééducation orthophonique quasi-quotidienne.
Nous avons utilisé deux outils objectifs pour collecter des mesures mensuelles : l’électromyogramme de surface (ou neuro-biofeedback) afin de mesurer l’activité électrique de différents groupes musculaires, et le pied à coulisse gradué en millimètres pour mesurer l’amplitude du sourire.
Les résultats obtenus nous ont permis de dégager une tendance qui semble confirmer notre hypothèse de départ : la rééducation orthophonique permet une augmentation de la force musculaire de la face, et est corrélée à l’augmentation de l’amplitude du sourire. Cette évaluation et la rééducation effectuée lors du suivi nous ont permis de mettre en place une proposition de protocole d’évaluation des déficits de certaines fonctions oro-myo-faciales chez les enfants grands brûlés.


Lire le mémoire
(Consulté 3 fois)