<< Retour à la liste des mémoires

Tâche de description d’images : étude de la durée minimale de discours à coter


Auteur.e.s : Cotro Emmanuelle
Directrice(s)/Directeur(s) : Anna Zumbansen
Année : 2018
Université : Tours
Nb de pages (annexes incluses) : 56
Mots clés : informativité, discours, mesure quantitative

Résumé :

Le Montreal Assessment of Connected Speech (MACS) est un test évaluant la progression du langage des personnes aphasiques francophones. Il propose une mesure quantitative du discours naturel en termes d’Informativité à partir d’une tâche descriptive de cinq images. Bien qu’une analyse quantitative du discours présente de nombreux avantages et apparaisse aujourd’hui comme un gold-standard de l’évaluation de l’expression orale, elle reste peu exploitée en pratique à cause de son coût en temps de transcription et d’analyse des échantillons.Cette étude a pour objectif de rechercher une durée minimale de discours à coter sans perdre en fiabilité de mesure. Elle se base sur les échantillons de discours de seize personnes avec aphasie non-fluente, quatorze avec aphasie fluente et vingt-cinq sujets sains pour un total de 525 échantillons audio. Les scores d’informativité calculés sur 10, 20, 30, 40, et 50 secondes de discours ont été comparés entre eux et avec les scores basés sur les discours au complet à l’aide d’un test statistique non-paramétrique pour mesures répétées.
Parmi les discours des personnes aphasiques, 80% dépassaient les 50 secondes de discours. Les analyses comparatives principales ont montré qu’il suffirait de coter l’informativité sur les cinquante premières secondes de discours, chez les personnes aphasiques comme chez les participants sains.
Nos analyses secondaires n’ont pas révélé d’influence du type d’aphasie (fluente ou non-fluente) sur la durée et l’informativité du discours.
Un temps de cotation réduit devrait faciliter l’utilisation du MACS en pratique clinique courante.


Lire le mémoire
(Consulté 10 fois)