<< Retour à la liste des mémoires

Le « défi (presque) sans écran »: étude de l’impact auprès des familles et vis à vis de la prise en charge orthophonique


Auteur.e.s : Bertrand Auxane
Directrice(s)/Directeur(s) : Trinquesse Clémantine, Bertin Juliette et Vicedomini Magalie
Année : 2019
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 114
Mots clés : écrans, prévention, développement cognitif, interactions, communication

Résumé :

Le « défi (presque) sans écran » a été élaboré par les orthophonistes de l’Association de Prévention des Orthophonistes de l’Hérault (APOH) en 2017. C’est un outil de prévention au format inédit qui a pour but de sensibiliser et aider les familles à réduire leur temps d’écrans en proposant des outils concrets et pratiques.
Pour ce mémoire nous avions deux objectifs : mettre à jour le défi (presque) sans écran en créant une nouvelle version plus complète que la précédente, puis le faire connaitre auprès des orthophonistes et en observer l’impact à la fois sur la prise en charge orthophonique et sur l’attitude de l’enfant au sein de la famille.
Pour répondre à nos objectifs, des questionnaires destinés aux familles ont été proposés par les orthophonistes : un premier avant le défi (presque) sans écran, un second, à la fin du défi, quelques semaines après.
Un questionnaire a également été soumis aux orthophonistes afin d’avoir leur point de vue sur le défi et l’éventuelle évolution des patients en séance.
Au total, 5 orthophonistes ont participé à notre étude et ont permis d’inclure 7 familles.
Les réponses aux questionnaires permettent de valider l’intérêt préventif de notre outil de prévention. Que ce soit en regard de la prise en charge orthophonique ou au sein de la famille, des améliorations ont été constatées suite à la diminution du temps d’écran des parents et enfants, notamment au niveau du langage. Ces résultats corroborent ceux de récentes études qui mettent en lumière le lien entre surexposition aux écrans et retard de langage.


Lire le mémoire
(Consulté 28 fois)