<< Retour à la liste des mémoires

Évaluation des liens entre confusion mentale et troubles de la déglutition en réanimation et soins intensifs


Auteur.e.s : Bouyer Séverine
Directrice(s)/Directeur(s) : Chanques Gérald et Bouallouche Yasmine
Année : 2019
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 93
Mots clés : soins intensifs, dysphagie oropharyngée, confusion mentale, delirium subsyndromal

Résumé :

Près de 30% des patients admis dans un service de réanimation et soins intensifs souffriront de confusion mentale, et jusqu’à 86% d’un delirium subsyndromal. La confusion mentale présente des conséquences très néfastes sur le devenir du patient, tout comme la dysphagie oropharyngée. La confusion mentale et la dysphagie oropharyngée en réanimation présentent de nombreux facteurs de risques communs, cependant aucune étude démontrant quantitativement un lien entre ces deux problématiques n’a été identifiée.
Dans notre population, 53% présentaient un état au minimum subconfusionnel et 45% une dysphagie oropharyngée. Les résultats de l’analyse multivariée montrent que l’état confusionnel (p=0,0300) et la durée de ventilation (p=0,0155) sont des facteurs prédicteurs indépendants de dysphagie oropharyngée en réanimation. 71,4% des patients dysphagiques sont des patients présentant un état confus ou subconfus.


Lire le mémoire
(Consulté 10 fois)