<< Retour à la liste des mémoires

Impact des stimulations olfactives couplées à des stimulations tactiles sur les aptitudes succionnelles et l’alimentation de nourrissons de 0 à 4 mois après intervention chirurgicale du frein de langue


Auteur.e.s : Deslandes Eléna
Directrice(s)/Directeur(s) : Simon Laure et Haddad Monique
Année : 2019
Université : Nantes
Nb de pages (annexes incluses) : 94
Mots clés : ankyloglossie, oralité, olfaction, troubles de la succion, prise en charge post-chirurgicale

Résumé :

Les nourrissons ayant une ankyloglossie peuvent présenter des troubles d’alimentation. La restriction des mouvements linguaux peut nécessiter une frénotomie. En postopératoire, l’orthophonie est indiquée pour optimiser la succion et la prise alimentaire. La rééducation s’appuie sur des stimulations tactiles (ST). Chez le prématuré, des stimulations de la mémoire olfactive fœtale activent les mécanismes de succion.
Notre hypothèse était que les stimulations olfactives (SO) seraient efficaces également pour des nourrissons de 0 à 4 mois post-frénotomie, en complément des ST. Les améliorations de la succion non nutritive (SNN) et de l’alimentation ont été évaluées par le test de SNN de Neiva, un bilan orthophonique et un entretien parental. 4 enfants ont reçu, en séance et à la maison, des ST seules et 4 autres enfants ont reçu les ST couplées à des SO.
Notre étude n’a pas permis de montrer une meilleure amélioration de la succion non nutritive ou de l’alimentation grâce aux SO. En revanche, tous les enfants ont amélioré leur SNN et leur prise alimentaire au cours de la prise en charge. Des études complémentaires avec un plus grand échantillon pourraient permettre d’affiner nos observations.


Lire le mémoire
(Consulté 86 fois)