<< Retour à la liste des mémoires

L’émotion musicale dans les surdités acquises : revue systématique de l’évaluation de la perception musicale des sujets sourds implantés et appareillés


Auteur.e.s : Ferron Clémence
Directrice(s)/Directeur(s) : Da Silva-Genest Christine et Multon Sylvie
Année : 2019
Université : Poitiers
Nb de pages (annexes incluses) : 59
Mots clés : surdité, musique, évaluation, perception musicale

Résumé :

L’émotion est étymologiquement liée au mouvement. Un mouvement du corps, qui traduit ou génère un état psychique, qu’il laisse alors s’exprimer. Ce mouvement, quelle que soit sa forme et son intensité, est alors porteur de sens, tant parce qu’il conduit un message destiné à ses interlocuteurs que parce qu’il est construit socialement et linguistiquement. L’émotion constitue une part de notre identité de la même façon qu’elle singularise notre rapport au monde, c’est ainsi que la musique tient une place particulière dans notre quotidien, en tant que source et véhicule notable d’émotions.
La surdité affecte notre communication autant qu’elle réduit notre perception de la musique. La réhabilitation auditive est cependant plus cruciale que celle de la perception de la musique, qui reste techniquement difficile à améliorer concernant l’implant cochléaire. Pour autant, la demande des personnes malentendantes concernant la musique est indéniable et s’est accentuée avec les progrès technologiques.
Ce mémoire a pour objectif de répertorier les outils d’évaluation de la perception musicale existant et d’en définir leurs limites. L’hypothèse est celle d’un manque d’outils évaluatifs dans le domaine musical en contexte de surdité.
Suite à une revue systématique de la littérature, douze articles nous indiquent la consistance des données quant aux difficultés perceptives des participants implantés sur les dimensions spectrales et fréquentielles principalement. Les outils d’évaluation mis au point ou utilisés dans ces études se limitent cependant à l’exploration perceptive, délaissant celle du ressenti subjectif.
Des outils cliniques évaluant la perception de la musique sur ses aspects acoustiques et émotionnels sont donc encore à élaborer.


Lire le mémoire
(Consulté 17 fois)