<< Retour à la liste des mémoires

Effets d’un entraînement à l’imitation sur les compétences préverbales de jeunes patients avec trisomie 21


Auteur.e.s : Messie Isabelle
Directrice(s)/Directeur(s) : Dohen Marion et Nartz Ophélie
Année : 2019
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 62
Mots clés : Trisomie 21, imitation, pré-langage, précurseurs

Résumé :

Introduction : L’apparition des premiers mots est retardée chez l’enfant avec trisomie 21 (T21), notamment en raison du développement atypique des précurseurs à la communication dans cette population. L’orthophoniste intervient ainsi précocement pour favoriser l’émergence du langage, en stimulant ces précurseurs, dont l’imitation. L’objectif de cette étude est de mesurer l’impact d’une rééducation ciblée sur l’imitation sur les compétences préverbales des enfants avec T21.
Méthodologie : Un protocole a donc été mis en place auprès de 4 patients, en utilisant une méthodologie de cas unique expérimental. Une évaluation du niveau d’imitation a été réalisée puis un entraînement de 8 séances a été mis en place pour chacun afin de stimuler l’imitation, par le biais d’activités ludiques. Sur l’ensemble du protocole, trois minutes de jeu libre ont été filmées à chaque séance pour tous les enfants puis analysées afin d’évaluer cinq compétences préverbales : le regard, la durée des vocalisations, le respect du tour de rôle vocal, l’imitation vocale et l’expression gestuelle.
Résultats : À la suite de l’intervention, tous les patients ont pris conscience de la réciprocité entre imiter et être imité. Un effet positif de l’intervention sur le tour de rôle vocal a également été mis en évidence pour 3 d’entre eux. Enfin, l’intervention a été bénéfique sur toutes les compétences évaluées pour une patiente.
Conclusion : Les résultats obtenus sont encourageants et mettent en lumière l’apport spécifique d’une rééducation orthophonique ciblée sur l’imitation pour la communication des jeunes enfants avec T21.


Lire le mémoire
(Consulté 16 fois)