<< Retour à la liste des mémoires

Sensibilisation des masseurs-kinésithérapeutes aux signes évocateurs de dysphonie : état des lieux


Auteur.e.s : Dupoiron Claire
Directrice(s)/Directeur(s) : DE CASTELBAJAC Chantal
Année : 2020
Université : Bordeaux
Nb de pages (annexes incluses) : 65
Mots clés : dysphonie, forçage vocal, masseur-kinésithérapeute, pluridisciplinarité, sensibilisation

Résumé :

Une altération vocale peut s’aggraver à travers un cercle vicieux de forçage. Pour le prévenir, une prise en soin précoce est nécessaire. Des problèmes posturaux peuvent être liés à un forçage vocal. Les masseurs-kinésithérapeutes rééduquant ces problèmes pourraient jouer un rôle dans le repérage et l’orientation précoce de patients vers un professionnel de la voix.
Via un questionnaire adressé aux masseurs-kinésithérapeutes, nous avons mis en évidence leur bonne capacité à observer ces signes et à les associer à des troubles vocaux, mais une faible orientation des patients concernés vers un ORL ou un phoniatre. La pratique de la kinésithérapie oro-maxillo-faciale, ou des connaissances préalables sur les troubles de la voix et sur les champs d’intervention des orthophonistes favoriseraient cette orientation.
Une démarche de sensibilisation pourrait s’avérer pertinente pour une coopération pluridisciplinaire efficiente.


Lire le mémoire
(Consulté 4 fois)