<< Retour à la liste des mémoires

Impact des stimulations oro-bucco-faciales ryhtmiques et intersensorielles sur les compétences orales du nouveau-né prématuré


Auteur.e.s : Fourmond Juliette et Nussbaum Elise
Directrice(s)/Directeur(s) : DENIS Delphine et CLAUDEL Virginie
Année : 2020
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 78
Mots clés : prématuré, coordination succion-déglutition-respiration, stimulations oro-faciales, rythme de succion, protocole inter-sensoriel

Résumé :

Un des enjeux majeurs, pour les nouveau-nés prématurés hospitalisés en néonatalogie, est de s’alimenter par voie orale, sans apport complémentaire d’une sonde nasogastrique. Il s’agit d’avoir des compétences oro-motrices suffisantes, mais également de coordonner efficacement la séquence succiondéglutition-respiration. Les stimulations oro-faciales représentent pour cela une méthode reconnue scientifiquement. En outre, la musique aide les bébés à améliorer leurs constantes physiologiques. Enfin, il a été démontré qu’il est possible d’influencer le rythme de succion des nouveau-nés par un rythme exogène.
L’objectif de ce mémoire était de créer un protocole inter-sensoriel basé sur les stimulations oro-faciales, la musique et le rythme pour créer un conditionnement et améliorer la coordination succion-déglutition-respiration des prématurés. Le critère de jugement principal était la réduction de la durée de présence de la sonde nasogastrique.
Nous avons constitué, à partir des archives de l’hôpital, un groupe contrôle de 25 bébés nés entre 32 et 34 semaines d’aménorrhée. Nous n’avons pu recruter qu’un seul bébé expérimental pour pratiquer notre protocole, ce qui ne nous permet pas de tester nos hypothèses. Nous avons remanié l’étude et élargi notre accompagnement clinique auprès des bébés et de leurs parents. Notre nouvel objectif est de comparer, au cours de la même journée, un repas pris juste après l’application du protocole et un repas « contrôle ». Notre critère principal était le ratio de lait bu par voie orale.
Nous n’avons pas démontré l’efficacité du protocole, mais nous avons montré qu’un accompagnement orthophonique est bénéfique, en termes d’alimentation orale mais aussi de satisfaction des parents


Lire le mémoire
(Consulté 14 fois)