<< Retour à la liste des mémoires

Effets d’une prise en soin orthophonique des patients asthmatiques dysphoniques


Auteur.e.s : Neff Alexandrine
Directrice(s)/Directeur(s) : KUNTZ Hélène
Année : 2020
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 81
Mots clés : asthme, dysphonie dysfonctionnelle, hypertonie laryngée

Résumé :

L’asthme se caractérise par une bronchoconstriction qui engendre une gêne à l’expiration. Cette dernière peut entraîner une dysphonie et une hypertonie laryngée, ce qui entretient les difficultés respiratoires dues à la maladie. La prise en soin de la dysphonie et de l’hypertonie laryngée fait partie du champ d’intervention de l’orthophoniste. Or, il existe très peu de littérature à ce sujet. L’objectif de ce mémoire est donc d’évaluer les conséquences d’une prise en soin orthophonique des patients présentant une dysphonie liée à l’asthme.
Pour cela, nous avons fait une étude d’un cas unique. Nous avons d’abord procédé à l’évaluation des paramètres vocaux de la patiente à l’aide du logiciel Vocalab. Nous lui avons également proposé un questionnaire d’évaluation du contrôle de l’asthme (Test du Contrôle de l’Asthme) et deux questionnaires d’évaluation de la qualité de vie (Voice Handicap Index et Asthma Quality of Life Questionnaire). Nous avons ensuite élaboré un protocole de prise en soin se déroulant sur une douzaine de séances, à raison d’une séance hebdomadaire de 30 minutes.
Nous avons travaillé sur six axes : l’éducation thérapeutique du patient, la respiration, la détente corporelle, la détente laryngée, la phonation et la posture. Pour mesurer les effets de ce protocole, nous avons régulièrement relevé les paramètres vocaux.
Au terme de la prise en soin, nous avons reproposé les bilans initiaux. Nous n’avons pas pu mener ce protocole jusqu’au bout. Néanmoins, nous avons tout de même constaté que cette prise en soin permet d’améliorer la qualité vocale, le contrôle de l’asthme et la qualité de vie.


Lire le mémoire
(Consulté 16 fois)