<< Retour à la liste des mémoires

Intervention ciblant la comptine numérique chez des enfants ayant un trouble développemental du langage : effet sur l’automatisation de la comptine numérique et répercussions sur les habiletés de dénombrement et de calcul. Etude de cas multiples.


Auteur.e.s : Raimbault Soline
Directrice(s)/Directeur(s) : LAFAY ANNE
Année : 2020
Université : Lyon
Nb de pages (annexes incluses) : 84
Mots clés : Comptine numérique, Comptage, Dénombrement, Calcul, Trouble développemental du langage, Intervention précoce

Résumé :

Les orthophonistes sont souvent confrontés à des enfants ayant un trouble développemental du langage (TDL) qui développent conjointement des difficultés en mathématiques. En particulier, la compétence langagière est un des précurseurs nécessaires à la maitrise de la comptine numérique. C’est pourquoi les enfants ayant un TDL présentent souvent, plus que les enfants tout-venant, des difficultés pour l’habileté de comptine numérique. Or, la récitation et la manipulation de la comptine numérique sont des compétences qui s’acquièrent précocement et qui sont essentielles au développement des autres habiletés mathématiques. Ainsi, il est important d’intervenir précocement auprès des enfants TDL qui ne maitrisent pas la comptine numérique. Des études ont déjà démontré l’efficacité de programmes d’intervention entrainant les habiletés de comptage et de dénombrement, mais aucune étude n’avait investigué un entrainement spécifiquement axé sur la comptine numérique.
L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité d’un protocole ciblant la récitation et la manipulation de la comptine numérique auprès de trois enfants TDL âgés de 4 à 6 ans. La méthode d’étude de cas multiples a été utilisée. L’intervention comprenait six séances de vingt minutes à raison d’une séance par semaine, ainsi qu’un accompagnement familial de dix minutes par semaine. Chaque séance se composait de quatre activités ludiques entrainant la récitation et la manipulation de la comptine numérique par l’intermédiaire de stimuli auditifs et/ou visuels ou faisant intervenir la motricité globale.
Les résultats ont montré une amélioration des performances en comptage et en dénombrement pour les trois enfants et une amélioration des performances en calcul d’additions pour un des enfants. Sur le plan théorique, les interprétations des résultats suggèrent une relation de causalité entre l’automatisation de la comptine numérique et l’amélioration des performances en dénombrement.
Cette étude est encourageante pour la pratique clinique orthophonique et montre l’intérêt d’une intervention précoce axée sur l’apprentissage de la comptine numérique.


Lire le mémoire
(Consulté 239 fois)