<< Retour à la liste des mémoires

Création d’un protocole de rééducation des fonctions exécutives pour le patient aphasique chronique post-AVC : étude de faisabilité clinique


Auteur.e.s : Servières-Bordes Marion
Directrice(s)/Directeur(s) : MORITZ-GASSER Sylvie
Année : 2020
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 117
Mots clés : Aphasie, langage, fonctions exécutives, rééducation, traitement lexical

Résumé :

L’aphasie se définit comme un déficit acquis du système linguistique et des processus cognitifs le sous-tendant. Elle est secondaire à une lésion cérébrale, le plus souvent d’origine vasculaire. L’utilisation du langage implique de vastes réseaux cognitifs et neuro-anatomiques. De plus en plus d’études s’intéressent au lien étroit entre le langage et les fonctions exécutives, notamment dans le cadre de l’aphasie. Les fonctions exécutives sont essentielles à la communication puisqu’elles permettent de s’adapter à des situations nouvelles.
C’est dans cette dynamique que nous avons décidé de créer un protocole d’entraînement exécutif et d’en évaluer l’efficacité auprès de personnes aphasiques en période chronique post-AVC. Nous nous sommes également intéressée à la facilité d’administration du protocole ainsi qu’à sa pertinence auprès de leur orthophoniste. Nous avons ainsi d’une part mené une étude de cas unique et d’autre part recueilli des données qualitatives auprès des orthophonistes.
Les résultats de l’étude de cas révèlent un effet sensible de l’utilisation du protocole dans certains aspects des domaines exécutif et langagier. L’analyse du questionnaire proposé aux orthophonistes montre la faisabilité de l’administration du protocole en pratique clinique, son utilité et sa pertinence. De futures recherches sont nécessaires pour confirmer ces premiers résultats et analyser l’impact de ce protocole sur les différents niveaux de traitement du langage et le fonctionnement exécutif. Toutefois, cette étude souligne l’importance et la faisabilité d’inclure les fonctions exécutives dans la prise en soin orthophonique de la personne aphasique en période chronique post-AVC, parallèlement au travail linguistique, aussi bien lors du bilan que lors de la rééducation.


Lire le mémoire
(Consulté 213 fois)