<< Retour à la liste des mémoires

Stimulations verbales en crèche : le cas des questions et des demandes de complétion en situation de lecture d’album


Auteur.e.s : Viratelle Sarah
Directrice(s)/Directeur(s) : KERN Sophie
Année : 2020
Université : Lyon
Nb de pages (annexes incluses) : 53
Mots clés : Langage, lecture d’album, stimulations verbales, questionnement, crèches

Résumé :

Le développement langagier précoce des enfants est fortement lié au langage qu’ils reçoivent des adultes qui les entourent. Ce langage doit donc être étayant pour favoriser ce développement. Certaines activités réalisées avec les enfants favorisent la mise en place de comportements étayants par les adultes. C’est le cas de la lecture d’album. Les enfants accueillis en crèche sont exposés non seulement au langage de leurs parents mais aussi à celui des professionnels qui s’occupent d’eux au quotidien. Or, la littérature offre peu de ressources permettant de connaître le langage adressé aux enfants par les professionnels des crèches.
Cette étude s’intéresse donc aux stimulations verbales des adultes professionnels des crèches pendant la lecture d’album avec les enfants. A partir d’une étude de corpus, les questions et demandes de complétion des professionnels envers les enfants, ainsi que les réponses données par les enfants, ont été quantifiées et qualifiées. Les résultats montrent que les stimulations verbales ne maximisent pas les possibilités d’expression langagière des enfants notamment par la forme des questions posées, leur contenu et le niveau d’accessibilité de leur contenu. Les professionnels utilisent en effet une majorité de questions fermées et, parmi les questions ouvertes, surtout des questions portant sur les objets ou personnes et d’ordre référentiel.
Les taux de réponse montrent néanmoins que certaines stimulations verbales favorisent l’implication langagière des enfants. Le taux de réponse des enfants est plus élevé pour les demandes de complétion d’énoncé et pour les questions ouvertes que pour les questions fermées. Pour avoir une connaissance plus large du langage adressé aux enfants en crèche, ce travail pourrait être étendu par l’étude d’autres situations et d’autres pratiques langagières.


Lire le mémoire
(Consulté 74 fois)