<< Retour à la liste des mémoires

Reprise de la parole et de la déglutition suite à une chirurgie carcinologique de la cavité buccale ou de l’oropharynx avec reconstruction par lambeau


Auteur.e.s : BLAT Lucie
Directrice(s)/Directeur(s) : MOUAWAD François et ARNOLDI Marie
Année : 2021
Université : Lille
Nb de pages (annexes incluses) : 53
Mots clés : cancérologie ORL, articulation, déglutition, lambeau, qualité de vie

Résumé :

Les cancers de la cavité buccale et de l’oropharynx ont une incidence particulièrement élevée dans le nord de la France. Pour les tumeurs de stade trois et quatre, la chirurgie est indiquée en traitement principal et généralement complétée par des séances de radio-chimiothérapie. L’exérèse tumorale modifiant les structures de la cavité buccale et de l’oropharynx, elle est associée à une reconstruction par lambeau, afin de limiter les séquelles esthétiques et fonctionnelles. L’articulation des sons de la parole et la déglutition sont touchées. Ce mémoire cherche à comprendre dans quelle mesure la perte partielle de ces fonctions peut entraîner une altération de la qualité de vie. Ainsi, neuf participants ont complété deux questionnaires relatifs à la parole et la déglutition. Les résultats, bien que très hétérogènes, montrent que leur qualité de vie se dégrade dans les suites immédiates de la chirurgie et, même si elle s’améliore, reste altérée à distance. Il est important de distinguer séquelles fonctionnelles et séquelles psychosociales, qui sont corrélées mais qui n’ont pas la même sévérité. L’étude des variables contextuelles montre qu’une récidive de cancer ORL influence peu les scores obtenus. Parmi les procédures chirurgicales, la PMI a plus de conséquences articulatoires, tandis que la BPTM touche plus la déglutition ; la PMNI entraîne moins de séquelles. Le lambeau libre montre de meilleurs résultats fonctionnels que les lambeaux pédiculés et locaux. Ces données viennent enrichir la littérature existante et souhaitent favoriser la prise en charge orthophonique précoce des patients ayant eu ce type de chirurgie.


Lire le mémoire
(Consulté 2 fois)