<< Retour à la liste des mémoires

Elaboration d’un outil d’évaluation pour la perception de la prosodie émotionnelle chez les enfants âgés de 9 à 11 ans porteurs d’implants cochléaires – Première proposition de l’outil auprès de sujets normo-entendants


Auteur.e.s : BRONDELLE Marjorie
Directrice(s)/Directeur(s) : ANDRE Jérôme
Année : 2021
Université : Besancon
Nb de pages (annexes incluses) : 90
Mots clés : Trouble du langage chez l'enfant, Pragmatique, Déficience auditive, Evaluation, Prosodie émotionnelle

Résumé :

Le sens d’un message transmis est enrichi grâce à la perception de l’état émotionnel du locuteur. Les émotions jouent ainsi un rôle essentiel dans nos interactions sociales. Outre les expressions faciales, les émotions sont exprimées à travers les éléments suprasegmentaux qui composent la prosodie. Or, la perception de ces éléments, et notamment celle des variations de fréquences, est altérée chez les individus porteurs d’implants cochléaires, en raison de limites technologiques. Ces individus sont alors en difficulté pour identifier la prosodie émotionnelle, ce qui est un obstacle à leur communication. Afin de proposer une intervention orthophonique adaptée, il est nécessaire de pouvoir mesurer par le biais d’outils leurs aptitudes à reconnaître ou non auditivement les émotions. Ce type d’évaluation n’existant pas chez l’enfant, notre étude avait pour objectif de débuter la construction d’un outil permettant d’évaluer leurs difficultés. Ce dernier était composé de deux tâches : une de discrimination et une d’identification. Nous l’avons proposé à 23 enfants normo-entendants scolarisés en classe de CM1-CM2 puis nous avons comparé leurs résultats aux données théoriques. Ceci nous a permis de souligner plusieurs concordances avec la littérature mais nous ne pouvons néanmoins pas conclure au fait que notre outil répondait à l’objectif fixé initialement. Nous avons en effet mis en évidence plusieurs limites de construction de notre outil, notamment en ce qui concerne les profils acoustiques des enregistrements vocaux utilisés. Diverses perspectives envisageables ont ainsi été définies afin d’améliorer l’outil et de pouvoir établir à terme une norme. Une fois normalisé, l’outil pourra être validé en étant soumis à des enfants porteurs d’implants cochléaires ou à tout autre type de patients présentant des difficultés dans la perception de la prosodie émotionnelle.


Lire le mémoire
(Consulté 1 fois)