<< Retour à la liste des mémoires

Intérêt d’un entraînement morphologique bilingue langue des signes française/français écrit pour améliorer les compétences en lecture des apprentis lecteurs sourds signeurs : un cas unique quasi-expérimental en mesures répétées


Auteur.e.s : CHEVRON Océane et MORANGE Salomé
Directrice(s)/Directeur(s) : BESSE Anne-Sophie et GIRETTE Aliénor
Année : 2021
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 80
Mots clés : lecture, surdité, morphologie, langue des signes, entrainement morphologique

Résumé :

Introduction : Ce mémoire étudie l’intérêt d’un entrainement bilingue langue des signes française/français écrit pour améliorer les compétences en lecture chez des apprentis lecteurs sourds profonds signeurs.
Méthode : Notre étude est un cas unique quasi-expérimental en mesures répétées comprenant une phase A de non-intervention de 4 mesures et une phase B d’intervention de 13 mesures. Nous avons testé une enfant sourde profonde signeuse chaque semaine sur une tâche de décomposition morphologique et une tâche de décision lexicale que nous avons construites. La phase d’intervention consistait en un entrainement de 18 heures que nous avons créé. Celui-ci alternait des séances individuelles et des séances de groupe et a permis de travailler la morphologie du français écrit à partir d’affixes et de familles, la morphologie de la langue des signes française et les correspondances morphologiques entre les deux langues.
Résultats : Les résultats en tâche de décomposition morphologique n’ont pas permis d’objectiver l’efficacité de notre entrainement sur la conscience morphologique bien que des progrès aient été observés cliniquement chez la patiente. Cependant, les résultats de la tâche de décision lexicale ont montré que notre entrainement a permis à la patiente de s’améliorer en identification de mots écrits en faisant émerger des processus de nature morphologique, à savoir la reconnaissance de morphèmes dans les mots.
Conclusion : Ce mémoire contribue à montrer l’intérêt de prendre en compte la langue maternelle des apprentis lecteurs sourds signeurs et de leur proposer un entrainement morphologique bilingue langue des signes française/français écrit pour améliorer les compétences en lecture.


Lire le mémoire
(Consulté 2 fois)