<< Retour à la liste des mémoires

Jeune enfant avec peu ou pas de langage : quelle prise en soin orthophonique ?


Auteur.e.s : CHILLET Ophélie et MALIGE Lucie
Directrice(s)/Directeur(s) : RICCIO-GRONDIN Julie
Année : 2021
Université : Marseille
Nb de pages (annexes incluses) : 80
Mots clés : orthophonie, langage oral, prise en soin, intervention précoce, trouble développemental du langage

Résumé :

La prise en soin du jeune enfant sans langage est souvent source d’interrogations pour les orthophonistes. Il existe cependant très peu d’écrits recueillant l’ensemble des recommandations au sujet de cette prise en soin. Alors que les articles faisant office de référence décrivent essentiellement les troubles du langage chez l’enfant, les articles les plus récemment parus évoquent fréquemment l’utilisation de l’accompagnement parental mais décrivent rarement comment le réaliser. Ce mémoire a donc pour vocation de regrouper les outils et méthodes dont les orthophonistes disposent face à un jeune enfant avec peu ou pas de langage oral.
Après avoir interrogé les orthophonistes sur leur pratique et pris en compte leur savoir ainsi que les informations dont ils souhaitaient disposer, nous avons développé plusieurs pistes de prise en soin possibles. La HAS préconise une intervention orthophonique précoce auprès de l’enfant. En premier lieu, une intervention indirecte sous forme d’accompagnement parental est recommandée. Ainsi, en renforçant les compétences parentales en matière de communication, on améliore les interactions parents-enfant et donc, indirectement, les compétences langagières de l’enfant.
En parallèle, une intervention directe est préconisée en fonction des difficultés, de la pathologie et du profil de l’enfant. Cette intervention peut s’appuyer sur des méthodes telles que : PROMPT, PREL ou la Dynamique Naturelle de la Parole (DNP). Introduire des outils de communication augmentative et/ou alternative, s’inspirer de la prise en soin du jeune enfant autiste et accompagner l’enfant dans le jeu sont d’autres pistes ayant fait leurs preuves. L’association de séances individuelles et de séances de groupe s’avère également être une perspective intéressante.
Un livret d’information a été réalisé afin de permettre aux orthophonistes de conserver les notions essentielles de ce travail.


Lire le mémoire
(Consulté 8 fois)