<< Retour à la liste des mémoires

Intervention en cognition mathématique à l’aide du logiciel informatique DéCaLigne ciblant la ligne numérique chez les enfants de 9 à 13 ans ayant un trouble des apprentissages en mathématiques


Auteur.e.s : COTTALORDA Océane
Directrice(s)/Directeur(s) : WITTMANN Dorian
Année : 2021
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 135
Mots clés : Trouble de la cognition mathématique, Ligne numérique mentale, Système numérique approximatif, Intervention, Habiletés numériques de base

Résumé :

Le trouble de la cognition mathématique se caractérise par une altération spécifique des performances en arithmétique, qui serait expliquée soit par un déficit du sens du nombre, ou code analogique, soit par un déficit d’accès à cette magnitude via les nombres en code oral ou arabe. Cette étude visait à déterminer si une intervention intensive, courte et individualisée basée sur du placement de nombres arabes et de calcul sur ligne numérique externe améliorerait non seulement le lien entre le code analogique et le code arabe, le code analogique en lui-même mais aussi le calcul chez des enfants âgés de 9 à 13 ans présentant un trouble de la cognition mathématique. L’intervention a pu être réalisée avec quatre enfants, âgés de 9 à 12 ans, à raison de trois séances de trente minutes par semaine, durant quatre semaines, à l’aide du logiciel DéCaLigne (Helloin & Lafay, 2018). Cinq tests ont été effectués avec chacun d’eux afin de quantifier leurs performances : un mois avant l’intervention, juste avant le début de l’intervention, juste après la fin de l’intervention, un mois après la fin de l’intervention et cinq mois après la fin de l’intervention. La ligne numérique mentale, le calcul sur ligne numérique, le code analogique mais aussi la relation entre les codes arabe et analogique, le calcul mental et les faits arithmétiques ont ainsi été évalués à plusieurs reprises afin de déterminer la spécificité, la généralisation et le maintien des effets de l’intervention. Les résultats ont montré que les participants ont amélioré leur acuité numérique et ont ainsi pu augmenter leurs performances en placement de nombres arabes sur ligne numérique externe. La mise en place de stratégies visuelles basées sur un fractionnement par quarts ainsi que les estimations de résultats ont été favorables au développement de la précision de leur ligne numérique mentale mais aussi à l’augmentation de leur rapidité d’exécution dans les tâches proposées. Des séances supplémentaires seraient nécessaires pour certains participants afin d’automatiser ces nouvelles procédures. Néanmoins, peu de généralisation a pu être observée, cela ne permettant pas d’affirmer un lien direct entre l’amélioration du système numérique approximatif et d’autres habiletés mathématiques. La satisfaction tirée de cette intervention par les participants, ainsi que les progrès réels et ressentis par ces derniers, permettent néanmoins d’appuyer sa pertinence dans la pratique clinique orthophonique.


Lire le mémoire
(Consulté 6 fois)