<< Retour à la liste des mémoires

Comparaison de listes de mots caledoniennes et metropolitaines pour l’elaboration d’une base de donnees lexicales en fonction de variables psycholinguistiques influencant la denomination orale


Auteur.e.s : GOVAN Elisa
Directrice(s)/Directeur(s) : LAY Marie-Hélène et BEUGNET Alizé
Année : 2021
Université : Poitiers
Nb de pages (annexes incluses) : 140
Mots clés : Nouvelle-Calédonie, français, dénomination, lexique, base de données lexicales

Résumé :

Les orthophonistes de Nouvelle-Calédonie expriment un besoin de tests adaptés au lexique local. Malheureusement, aucun outil d’évaluation contient des items adaptés à la culture calédonienne. De plus, il n’existe pas de tests élaborés pour les adultes. Les objectifs de cette étude étaient de vérifier l’hypothèse selon laquelle certaines catégories sont sensibles à la culture calédonienne et de savoir si les données fournies dans la base lexicale élaborée étaient intéressantes pour créer un test de dénomination à destination d’adultes calédoniens. Ainsi, les données lexicales obtenues grâce à une épreuve de fluence catégorielle ont été comparées à celles issues d’une étude réalisée auprès de participants métropolitains. Nous avons utilisé une base lexicale existante et des échelles d’estimation pour obtenir les données psycholinguistiques de la base lexicale calédonienne, qui ont ensuite été analysées. Dans cette étude, toutes les catégories comparées ont produit des mots potentiellement sensibles au contexte calédonien.
Les Végétaux, les Fruits et les Animaux se sont avérés les plus influencés par la culture locale.
Des données sur la majorité des variables psycholinguistiques influençant la dénomination ont été obtenues. Cependant, le degré de consensus sur le nom de l’image n’a pas été récolté. De plus, l’idéal serait d’obtenir la fréquence d’usage en Nouvelle-Calédonie et la familiarité ainsi que l’âge d’acquisition auprès d’un échantillon plus important. La base lexicale fournit donc des listes de mots disponibles dans le lexique de Calédoniens et les principales variables psycholinguistiques influençant la dénomination. Néanmoins, des études sont encore nécessaires afin de compléter cet outil, en obtenant davantage de données, auprès d’un échantillon de Calédoniens plus important, dans le but de pallier le manque de matériels adaptés au territoire.


Lire le mémoire
(Consulté 1 fois)