<< Retour à la liste des mémoires

Liens entre le manque du mot et les troubles olfactifs dans la maladie d’alzheimer


Auteur.e.s : HATIER Marion
Directrice(s)/Directeur(s) : GROS Auriane et PAYNE Magali / MANERA Valeria
Année : 2021
Université : Nice
Nb de pages (annexes incluses) : 47
Mots clés : Maladie d’Alzheimer, manque du mot, olfaction, diagnostic, neurosciences cognitives

Résumé :

Le manque du mot et les troubles d’identification olfactive sont des symptômes précoces de la maladie d’Alzheimer. Dans notre étude, nous avons recherché une corrélation entre ces troubles langagiers et olfactifs, puis nous avons affiné ce lien par critère de catégorie et de sous?catégorie, afin de mieux comprendre l’organisation cérébrale dans les processus sémantiques et olfactifs. Nous avons présenté des épreuves de dénomination lexicale, de fluence catégorielle, et d’identification olfactive, à neuf patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Nos résultats ont mis en évidence une corrélation entre le manque du mot et le défaut d’identification olfactive. Plus précisément, nous avons observé une atteinte spécifique de la dénomination dans la catégorie biologique, que nous n’avons pas retrouvé en olfaction. Enfin, nous avons observé une corrélation entre ces deux troubles dans la catégorie biologique, mais pas dans la sous-catégorie, les fruits. Ainsi, les troubles olfactifs et langagiers, qui présentaient déjà des corrélats cérébraux, ont révélé par leurs corrélations cliniques des similarités de fonctionnement et de traitement. L’organisation cérébrale sémantique serait établie selon les concepts et leurs réseaux, expliquant pourquoi nous n’avons pas retrouvé de corrélation pour la sous-catégorie de fruits. Notre étude a mis en évidence les liens entre mémoire sémantique et olfactive et interroge sur l’intérêt d’une amorce olfactive dans le cadre d’une prise en charge orthophonique du manque du mot.


Lire le mémoire
(Consulté 2 fois)