<< Retour à la liste des mémoires

Conséquences de la trachéotomie sur le développement de l’oralité alimentaire du jeune enfant : état des lieux clinique


Auteur.e.s : LE COZ Bérénice
Directrice(s)/Directeur(s) : ESNAULT Anne et BOYER Julie
Année : 2021
Université : Nantes
Nb de pages (annexes incluses) : 116
Mots clés : Trachéotomie, Oralité, Troubles Alimentaires Pédiatriques, Alimentation, Déglutition

Résumé :

Objectifs. Les jeunes enfants trachéotomisés semblent plus à risque de développer des Troubles Alimentaires Pédiatriques (TAP). Peu d’études à ce sujet ont pourtant été menées. Le but de ce travail était donc de contribuer à l’enrichissement de ces connaissances. Nous avons décrit les difficultés alimentaires au sein de cette population et évalué leurs liens avec plusieurs paramètres liés à la trachéotomie.
Méthode. Un questionnaire, construit d’après les critères diagnostiques des TAP, a été diffusé en ligne auprès de parents d’enfants étant ou ayant été trachéotomisés, âgés de 0 à 6 ans. Une analyse qualitative et quantitative des réponses a été menée tandis que des tests d’indépendance et de corrélation ont été conduits.
Résultats. Onze réponses ont été obtenues. Les résultats ont montré qu’une forte proportion d’enfants trachéotomisés était concernée par des difficultés alimentaires. Nous avons pu mettre en évidence des troubles tant moteurs, sensoriels que comportementaux. L’âge et la durée de la trachéotomie sont les facteurs les plus en lien avec la présence et la sévérité de ces difficultés.
Conclusion. La réalisation d’une trachéotomie chez l’enfant apparaît donc comme un réel point d’alerte : une prise en soin orthophonique précoce et ajustée semble ici justifiée. La petite taille de notre échantillon conduit cependant à nuancer ces conclusions. De futures études à plus large échelle pourront confirmer cette première investigation.


Lire le mémoire
(Consulté 3 fois)