<< Retour à la liste des mémoires

Validation transculturelle des épreuves des composantes lexico-sémantique et phonologique de la batterie québécoise d’évaluation de l’aphasie « i-MEL fr » : étude préliminaire auprès de vingt sujets témoins


Auteur.e.s : LORIDAN Marine
Directrice(s)/Directeur(s) : TRAN Thi Mai
Année : 2021
Université : Lille
Nb de pages (annexes incluses) : 56
Mots clés : Évaluation, Aphasie, Batterie informatisée, Validation transculturelle, Tablette

Résumé :

Les atteintes cérébrales neurologiques acquises entraînent fréquemment des déficits linguistiques et un handicap communicationnel dans le cadre de l’aphasie. En France, trois cent mille personnes seraient aphasiques, et trente mille nouveaux cas seraient recensés chaque année. Depuis 2013, l’équipe d’Yves Joanette, à l’Université de Montréal, travaille sur une nouvelle batterie d’évaluation du langage et de la communication chez le patient cérébrolésé : le i-MEL fr. Cet outil complet à destination des orthophonistes répond à des besoins cliniques et scientifiques en tirant profit des bénéfices d’une évaluation informatisée sur tablette. La normalisation québécoise s’est finalisée en 2020 et la publication de l’outil est prévue en 2021. Toutefois, l’utilisation de cette batterie en France nécessite de s’assurer que les normes obtenues au Québec peuvent s’appliquer en France. Dans ce mémoire, nous présentons une étude préliminaire de la validation transculturelle du i-MEL fr initiée auprès de vingt sujets témoins français. Notre analyse portera sur les épreuves des composantes lexico-sémantique et phonologique de la batterie. Les résultats préliminaires ne montrent pas d’effet culturel dans la plupart de ces épreuves de l’outil. Ce travail se poursuivra auprès d’un plus large échantillon de sujets témoins français en 2021-2022.


Lire le mémoire
(Consulté 1 fois)