<< Retour à la liste des mémoires

Orthophonie et neurofeedback chez les enfants porteurs de troubles neurodéveloppementaux Revue de la littérature et perspectives professionnelles


Auteur.e.s : MONCHY Melanie
Directrice(s)/Directeur(s) : CUVELLIER Jean-Christophe et PROVOST Marion
Année : 2021
Université : Lille
Nb de pages (annexes incluses) : 48
Mots clés : orthophonie, neurofeedback, enfants, troubles neurodéveloppementaux

Résumé :

Le neurofeedback est une approche thérapeutique mêlant modulation cérébrale et conditionnement opérant étudiée depuis plus de quarante ans chez les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Il est de plus en plus étudié chez les enfants présentant d’autres troubles neurodéveloppementaux. Si certains chercheurs considèrent le neurofeedback comme une réelle panacée, d’autres contestent son efficacité et exposent ses limites. Dans cette revue narrative de la littérature, nous voulons établir un état des lieux des possibles bénéfices du neurofeedback dans les domaines du langage et de la communication et envisager son intégration au sein de la pratique clinique. Nous postulons que le neurofeedback peut permettre une amélioration des compétences langagières et communicationnelles chez les enfants porteurs de troubles neurodéveloppementaux, qu’il existe peu de littérature francophone à ce sujet et que l’encadrement de cette pratique émergente est encore limité. Trois bases de données ont été interrogées et nous ont permis de répertorier 47 publications anglophones mêlant neurofeedback et troubles neurodéveloppementaux chez les enfants. Les résultats sont en faveur d’une amélioration de l’articulation, de la parole, du langage oral, de la pragmatique, du langage écrit et de la communication. Mais, les protocoles d’entraînements étudiés sont hétérogènes, les méthodologies appliquées sont peu rigoureuses et les résultats obtenus sont difficilement généralisables. De plus, la pratique du neurofeedback est peu étudiée et peu encadrée en France. Enfin, des applications détournées du neurofeedback alimentent l’incompréhension qui existe dans ce domaine. L’efficacité du neurofeedback en tant qu’outil de rééducation orthophonique reste à démontrer.


Lire le mémoire
(Consulté 3 fois)