<< Retour à la liste des mémoires

Liens entre représentations phonologiques en maternelle et apprentissage de la lecture : une étude longitudinale


Auteur.e.s : PLASSE Coralie
Directrice(s)/Directeur(s) : Christophe dos Santos et Racha Zebib
Année : 2021
Université : Tours
Nb de pages (annexes incluses) : 74
Mots clés : Répétition de non-mots, Lecture, Représentations phonologiques, Habiletés cognitives, Dépistage

Résumé :

Repérer les enfants susceptibles de développer des troubles d’apprentissage de la lecture, afin de les prendre en soins précocement, fait partie des préoccupations sanitaires actuelles. Les recherches sur les facteurs prédictifs de ces difficultés permettent de développer des tests de dépistage les plus précoces, spécifiques et sensibles possible. Nous nous inscrivons au second temps d’un projet longitudinal, qui étudie une épreuve de répétition de non-mots, LITMUS-NWR-QU-FR (Santos & Ferré, 2018). Celle-ci permet d’évaluer les représentations phonologiques du jeune enfant. Nous voulons déterminer si sa passation en maternelle permet de prédire les performances en lecture et en conscience phonologique au cours préparatoire (CP). Nous avons donc évalué 68 enfants scolarisés en CP, avec des épreuves ciblant la lecture, les compétences phonologiques et la mémoire de travail. Ces mêmes enfants avaient été rencontrés en 2019. Nous disposons ainsi pour la moyenne section de maternelle (MSM) de données sur leurs performances en représentations phonologiques – évaluées par LITMUS-NWR-QU-FR, mémoire à court terme verbale (MCTv), flexibilité cognitive et vocabulaire.
Nos résultats révèlent que la MCTv, mesurée en maternelle, est le facteur prédictif le plus important des performances en lecture en CP, au-delà des compétences phonologiques. LITMUS-NWR-QU-FR, ciblant spécifiquement les représentations phonologiques, ne suffit pas à lui seul à repérer dès la MSM tous les enfants à risque de troubles de la lecture. En effet, de nombreux enfants ont normalisé leurs performances à cette épreuve en CP. En contrôlant la MCTv, LITMUS-NWR-QU-FR ne permet pas non plus de prédire leurs performances en conscience phonologique. En revanche, tous les enfants gardant de faibles performances à cette tâche en CP ont un développement difficile de la lecture. L’intérêt de connaître les compétences phonologiques des enfants en maternelle reste alors certain. Les résultats de notre étude confortent la théorie d’une explication multifactorielle des troubles de la lecture.


Lire le mémoire
(Consulté 12 fois)