<< Retour à la liste des mémoires

Pré-validation du DTOAPréma : questionnaire parentale pédiatrique de dépistage des troubles de l’oralité alimentaire chez les enfants nés prématurément âgés entre 24 et 36 mois


Auteur.e.s : RINJEONNEAU Lucie
Directrice(s)/Directeur(s) : GROS Auriane et MANERA Valeria
Année : 2021
Université : Nice
Nb de pages (annexes incluses) : 18
Mots clés : Oralité, Dépistage, Prématurité

Résumé :

Entre 40 à 70 % des enfants nés prématurément ont des difficultés d’alimentation pendant la petite enfance. Leurs difficultés peuvent augmenter et devenir pathologiques en grandissant si elles ne sont pas prises en charge par un professionnel de santé. Notre étude visait à pré-valider l’outil DTOAPréma à destination des pédiatres afin de dépister les troubles de l’oralité alimentaire.
L’objectif secondaire était d’établir de manière statistique le seuil pathologique de l’échelle. Tous les parents d’enfants nés prématurément, âgés de 24 à 36 mois, sans pathologies neurologiques ou congénitales ou porteurs de malformations ORL et consultant les centres expérimentaux ont été inclus dans l’étude. L’échelle DTOAPréma et l’échelle gold standard étaient successivement remplies par le parent lors de la consultation médicale. Le score DTOAPréma de chaque enfant était ensuite calculé, analysé et comparé au gold standard. Au total, 23 enfants correspondant aux critères d’inclusion ont été inclus ; parmi eux 3 ont été dépistés comme pathologiques par DTOAPréma en obtenant des scores au-dessus du seuil statistiquement calculé à 7/15. Ces mêmes sujets ont été dépistés avec un score pathologique par notre gold standard. Parmi les 20 sujets restants, 3 enfants ont été repérés par DTOAPréma comme étant «  »à risque » » de présenter un trouble en obtenant un score supérieur à 4/15. Nos résultats montrent une bonne valeur prédictive du DTOAPrema sur les enfants vrais positifs et vrais négatifs. Le seuil pathologique a été calculé de manière statistique à 7/15.


Lire le mémoire
(Consulté 12 fois)