<< Retour à la liste des mémoires

Etablissement de normes de nasalance sur une population pédiatrique de langue maternelle française


Auteur.e.s : BARBIER Héloïse et REDOULOUX Lis
Directrice(s)/Directeur(s) : CHAPUIS-VANDENBOGAERDE Cécile, KADLUB Natacha
Année : 2022
Université : Paris
Nb de pages (annexes incluses) : 32
Mots clés : Nasomètre, Nasalance, Normes, Insuffisance vélopharyngée, Pédiatrie

Résumé :

ette étude a pour objectifs d’établir des normes de nasalance en français européen sur une population pédiatrique âgée de 8 ans à 10 ans révolus, d’étudier les facteurs susceptibles d’influencer les scores de nasalance et de s’assurer que le Nasomètre permet de distinguer sujets contrôles et sujets présentant une IVP. Les scores de nasalance sont calculés par le Nasomètre II 6450 (KayPENTAX) lors de la production par 50 sujets contrôles de 31 stimuli verbaux établis spécifiquement pour la langue française. Ces scores sont analysés et comparés à ceux de 7 sujets présentant une IVP. Cette étude établit des normes de nasalance pour chaque stimulus verbal. Le contenu phonétique des stimuli (trait de nasalité, trait d’aperture des voyelles, trait de voisement des consonnes orales) est un facteur majeur influençant le score de nasalance. Cependant, les caractéristiques du locuteur (sexe et âge) ont un impact non significatif, à l’exception majeure de la présence ou non d’une IVP. Cette étude confirme la nécessité d’utiliser des normes établies dans la langue des patients et pour chaque stimulus verbal. En effet, si l’effet du trait d’aperture des voyelles sur le score de nasalance a déjà été démontré, cette étude est la première à mettre en évidence un effet du trait de voisement des consonnes orales. Ces normes établies, il sera nécessaire de réaliser une étude de validation auprès d’une plus grande population pathologique. Cette étude est la première à établir des normes de nasalance en français européen sur une population pédiatrique.


Lire le mémoire
(Consulté 7 fois)