<< Retour à la liste des mémoires

Effets d’une rééducation intensive des fonctions exécutives sur les habiletés pragmatiques et communicationnelles des patients cérébrolésés – étude expérimentale en cas uniques (SCED)


Auteur.e.s : CAUMONT Claire
Directrice(s)/Directeur(s) : BRESSON Aurélien
Année : 2022
Université : Strasbourg
Nb de pages (annexes incluses) : 74
Mots clés : Cérébrolésés, Fonctions exécutives, Pragmatique, Communication, Métacognition

Résumé :

Suite à un traumatisme crânien ou à un AVC, il peut subsister à distance de l’accident des troubles pragmatiques affectant les capacités de communication des patients. De plus, il est fréquent que ces troubles pragmatiques co-existent avec une altération des fonctions cognitives, notamment des fonctions exécutives. Les études actuelles tentent de clarifier les liens existant entre la pragmatique et les fonctions exécutives, pour comprendre l’influence réciproque de ces facultés.
L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’effet d’une rééducation intensive des fonctions exécutives sur les habiletés pragmatiques et communicationnelles des patients cérébrolésés. Nous avons proposé un SCED en lignes de base multiples à travers les sujets. Un programme d’intervention visant le renforcement du fonctionnement exécutif, en incluant un travail de métacognition, a été proposé à trois patients cérébrolésés. Les compétences inférentielles des trois patients se sont améliorées. Les scores obtenus pour les épreuves lexico-sémantiques ont significativement augmenté pour un patient.
Ces résultats peuvent être mis en lien avec l’amélioration générale du fonctionnement exécutif. Nous observons une augmentation des scores de flexibilité, d’inhibition et une diminution significative des temps de traitement de l’information. Toutefois, les limites de nos outils d’évaluation et le faible nombre de patients invitent à relativiser les résultats. Des études supplémentaires pour approfondir les effets rétroactifs entre ces domaines sont à mener. Ce SCED respecte les critères méthodologiques de ce type d’études et justifie le rôle de l’orthophoniste dans la prise en soin des troubles dysexécutifs.


Lire le mémoire
(Consulté 26 fois)