<< Retour à la liste des mémoires

Bilan orthophonique des fonctions oro-myo-faciales de l’adulte avec syndrome d’apnées obstructives du sommeil : recherche d’un frein de langue restrictif et évaluation du besoin thérapeutique oro-myo-fonctionnel


Auteur.e.s : GODEFROY Charline
Directrice(s)/Directeur(s) : HEBTING Karin
Année : 2022
Université : Montpellier
Nb de pages (annexes incluses) : 153
Mots clés : Syndrome d'apnées obstructives du sommeil, Ankyloglossie / frein de langue restrictif, Thérapie oro-myo-fonctionnelle, Fonctions orofaciales

Résumé :

Objectif L’objectif de cette étude était d’évaluer la restriction du frein lingual chez les patients adultes atteints d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS). La connaissance et l’intérêt de ces patients pour la thérapie oro-myo-fonctionnelle ont également été étudiés.
Méthodes Des bilans orthophoniques des fonctions oro-myo-faciales évaluant la restriction du frein de langue (via la mesure de Kotlow, le TRMR TIP et le TRMR LPS) ainsi que les aspects anatomiques, praxiques et fonctionnels de ces patients (via le test de Gouzland) ont été réalisés. En parallèle, un questionnaire sur la connaissance et l’intérêt de ces patients pour la thérapie oro-myo-fonctionnelle a été mis en ligne.
Résultats Vingt-deux patients adultes apnéiques, âgés de 36 à 83 ans, ont été inclus. Les patients ont été répartis en 3 groupes selon la sévérité de leur SAOS : léger (n = 6), modéré (n = 7) et sévère (n = 9). 32% de l’ensemble des patients présentaient une restriction du frein lingual selon le LPS, 50% selon le TIP et 59% selon Kotlow. Une tendance à la restriction du frein de langue en fonction de la sévérité du SAOS a été observée (p = 0,08). Le grade LPS était également proche de la significativité avec l’indice d’apnées-hypopnées (p = 0,07). Concernant la thérapie oro-myo-fonctionnelle (83 réponses au questionnaire), 93% des participants n’en avaient jamais entendu parler et 87% étaient intéressés pour avoir des informations supplémentaires.
Conclusion La mesure du frein de langue via le TRMR LPS semble mettre en évidence un lien entre restriction du frein de langue et SAOS chez les adultes. La thérapie oro-myo-fonctionnelle demeure néanmoins méconnue de cette population alors qu’elle suscite son intérêt.


Lire le mémoire
(Consulté 37 fois)