<< Retour à la liste des mémoires

Rôle de l’orthophonie dans la prise en soin du patient presbyacousique appareillé : État des lieux des perceptions des médecins généralistes, gériatres et oto-rhino-laryngologistes et propositions de sensibilisation


Auteur.e.s : GONTHIER Emma
Directrice(s)/Directeur(s) : CASTERA Marion, BASAGLIA-PAPPAS Sandrine
Année : 2022
Université : Lyon
Nb de pages (annexes incluses) : 111
Mots clés : Audition, Presbyacousie, Orthophonie, Prescription, Médecins

Résumé :

La presbyacousie, perte auditive liée à l’âge, touche la moitié des personnes âgées de plus de 70 ans (VIDAL, 2021). Elle peut engendrer, entre autres, des troubles de la communication, un isolement social et un déclin des fonctions cognitives. En conséquence, sa prise en soin constitue un enjeu de santé publique majeur. L’appareillage audioprothétique, principale stratégie de réadaptation proposée, ne permet pas toujours de pallier les difficultés rencontrées, en termes d’intelligibilité de la parole notamment. L’intervention orthophonique, soumise à prescription médicale, peut apporter de réels bénéfices perceptifs, communicationnels et cognitifs aux patients presbyacousiques en complément de l’appareillage.
L’objectif de l’étude était de déterminer si la rareté des soins orthophoniques proposés à ces patients peut être expliquée, au moins en partie, par un manque d’information des médecins prescripteurs sur le rôle de l’orthophonie dans cette prise en charge.
Au total, 100 généralistes, 101 gériatres et 101 oto-rhino-laryngologistes ont répondu à un questionnaire recueillant leurs perceptions et expériences cliniques. Malgré des représentations satisfaisantes de la presbyacousie, 51,7 % des professionnels ont répondu ne jamais prescrire d’orthophonie à ces patients. En effet, plus de la moitié des participants semblent ne pas connaître le rôle de l’orthophonie dans la prise en soin du patient presbyacousique appareillé, les autres en ayant une vision floue ou réductrice. De plus, de nombreux médecins ont soulevé la problématique de la disponibilité des orthophonistes. Enfin, les trois quarts des répondants ont exprimé le besoin d’être davantage informés à ce sujet. Une plaquette et une courte vidéo informatives ont alors été créées à cet effet et transmises aux médecins en demande.
L’information sur le champ de compétences des orthophonistes doit se poursuivre pour que médecins prescripteurs, audioprothésistes et orthophonistes forment une équipe coordonnée avec le patient presbyacousique, lui-même premier acteur de sa prise en soin.


Lire le mémoire
(Consulté 24 fois)