<< Retour à la liste des mémoires

Évaluation du langage oral des enfants bilingues suivis en orthophonie : apport du questionnaire parental Q-BEx


Auteur.e.s : LAIR Chloé et LOMBARD Laurent
Directrice(s)/Directeur(s) : PREVOST Philippe, TULLER Laurie
Année : 2022
Université : Tours
Nb de pages (annexes incluses) : 78
Mots clés : Bilinguisme, Questionnaire parental, Trouble développemental du langage, Évaluation

Résumé :

Le nombre d’enfants bilingues ne cesse d’augmenter en France et ils sont de plus en plus nombreux dans les cabinets d’orthophonie. Dans cette population, il est recommandé d’évaluer l’ensemble des langues de l’enfant mais, en pratique orthophonique, cela n’est que très rarement réalisable. De nombreuses études scientifiques recommandent alors l’utilisation d’un questionnaire parental pour recueillir des informations sur l’ensemble des langues. À ce jour, une multitude de questionnaires existent et le besoin d’un outil qui ferait consensus au niveau international, tant en clinique qu’en recherche, a été mis en évidence.
Dans cet objectif, le questionnaire parental Q-BEx a été créé et notre étude vise à contribuer aux premières évaluations de ce questionnaire en ligne disponible dans plusieurs langues, particulièrement la pertinence de son utilisation dans un contexte orthophonique. Pour cela, 21 enfants suivis et 9 enfants non-suivis en orthophonie (18 bilingues et 12 monolingues) entre 5;0 et 8;11 ans ainsi que leurs parents ont été inclus dans notre étude. Les enfants ont réalisé un protocole composé d’épreuves langagières et non verbales et leurs parents ont rempli le questionnaire Q-BEx.
Les résultats de cette étude montrent que la mise en lien de l’indice de développement langagier précoce avec les mesures de quantité d’exposition permet de distinguer des enfants à risque de TDL des enfants avec une faible durée d’exposition. Ainsi, l’association de plusieurs réponses en indices apparaît pertinente pour contribuer au diagnostic de trouble développemental du langage. Le questionnaire Q-BEx est un outil prometteur répondant au besoin d’uniformisation. Il nécessite encore des adaptations et une réduction du temps de passation. Une étude où les parents d’enfants bilingues suivis en orthophonie rempliraient le questionnaire en autonomie semble être une prochaine étape afin de valider la possibilité d’utilisation d’un tel outil en pratique clinique.


Lire le mémoire
(Consulté 7 fois)