<< Retour à la liste des mémoires

Le dépistage précoce des troubles olfactifs dans la Maladie d’Alzheimer : État des lieux


Auteur.e.s : SAVART Océane
Directrice(s)/Directeur(s) : PAYNE Magali, BASLE Sébastien
Année : 2022
Université : Tours
Nb de pages (annexes incluses) : 45
Mots clés : Alzheimer, Dépistage, Olfaction, Orthophoniste, Médecin généraliste

Résumé :

La Maladie d’Alzheimer touche près d’un million de personnes en France. Les autorités sanitaires et les pouvoirs publics cherchent à améliorer les conditions de soin et de vie des patients atteints de cette pathologie. La Haute Autorité de Santé recommande un dépistage précoce afin de maximiser l’efficacité de la prise en soin des patients. Aux stades pré-cliniques (I et II) de la maladie, des plaques amyloïdes et des dégénérescences neurofibrillaires apparaissent au sein du cortex entorhinal provoquant des troubles de l’identification olfactive. Ces troubles sont un marqueur particulièrement intéressant pour contribuer au diagnostic. Il existe des tests évaluant les capacités d’identification olfactives administrables par des orthophonistes et des médecins généralistes. Toutefois, cette évaluation est peu pratiquée en structure de soin.
Nous avons élaboré un questionnaire permettant de comprendre quelles sont les connaissances des orthophonistes et des médecins généralistes concernant ce marqueur diagnostic, et leur réinvestissement dans leur pratique. Ce questionnaire comporte des questions communes sur la connaissance des données de la recherche sur le sujet puis des questions plus spécifiques à chaque profession concernant leurs pratiques.
Les résultats montrent que les données de la recherche concernant les troubles olfactifs dans la maladie d’Alzheimer sont peu connues des professionnels, toutefois ces derniers orientent les patients vers des spécialistes en cas de besoin. Les professionnels disposant de connaissances concernant l’apparition précoce de troubles olfactifs dans la maladie d’Alzheimer sont plus susceptibles de proposer une évaluation des capacités d’identification olfactive s’ils ont le matériel nécessaire à disposition.


Lire le mémoire
(Consulté 57 fois)