<< Retour à la liste des mémoires

Impact d’une rééducation des fonctions exécutives sur le discours du patient aphasique fluent : état des lieux de la littérature et comparaison avec la pratique clinique


Auteur.e.s : SPINDLER Camille et CACHERAT Chloé
Directrice(s)/Directeur(s) : MARTIN PIQUEL Maud
Année : 2022
Université : Marseille
Nb de pages (annexes incluses) : 96
Mots clés : Apahasie fluente, Compétences discursives, Discours, Fonctions exécutives, Rééducation orthophonique

Résumé :

L’aphasie est un trouble du langage fréquent touchant une personne victime d’un AVC sur trois. Elle entraîne des difficultés communicationnelles avec notamment une altération dans la production du discours. Les personnes aphasiques fluentes présentent un discours perturbé principalement sur le plan qualitatif avec un manque du mot, ou un manque de cohérence et de cohésion de leur production. L’élaboration du discours est une tâche complexe qui nécessite l’intervention de processus exécutifs dans le but de sélectionner les mots adéquats, d’organiser les pensées, de planifier le discours, de récupérer des informations en prenant compte de l’interlocuteur. Différentes fonctions exécutives sont alors essentielles : la flexibilité mentale, l’inhibition, la planification, l’élaboration conceptuelle et la déduction de règles, ainsi que la stratégie de recherche en mémoire. Les études récentes ont mis en évidence la corrélation entre les fonctions exécutives et le langage, ainsi que l’impact d’un dysfonctionnement exécutif sur le discours.
Nous avons parcouru la littérature sur la question de réhabiliter les capacités discursives des patients aphasiques fluents par l’entraînement des fonctions exécutives. Cette dernière démontre l’interrelation entre le discours et les fonctions exécutives ainsi que les bénéfices qu’un entraînement des fonctions exécutives peut apporter aux compétences discursives de ces patients.
Nous avons choisi de compléter cette revue de la littérature par une analyse des pratiques cliniques orthophoniques actuelles. Il apparaît alors effectivement que l’intégrité du fonctionnement exécutif est nécessaire pour une communication efficace au quotidien chez le patient aphasique fluent.


Lire le mémoire
(Consulté 121 fois)