Examath 5-8 ans

Examath 5-8 : c’est parti pour l’étalonnage !

Nous cherchons des testeurs et testeuses volontaires (et motivé·e·s !)

  • Pour nous aider d’une part à réaliser la normalisation (étalonnage) du test Examath 5-8. Nous souhaitons que les tests soient répartis sur l’ensemble du territoire français, sur des bassins de vie divers (centre-ville, banlieue, zone rurale) et auprès de différentes catégories socio-culturelles afin d’avoir un échantillon représentatif de la population.
  • Pour nous aider d’autre part à la validation de la batterie auprès de patient·e·s déjà suivi·e·s pour des difficultés en mathématiques ou avec suspicion de difficultés en mathématiques mais aussi pour des troubles en langage oral du langage écrit.

 

Cette phase de test se déroulera pour les deux cohortes entre fin février et mi-mai 2021. La totalité de la passation pour un enfant, selon les tranches d’âge, a une durée approximative de 1h30, réalisable en une ou plusieurs fois, à l’aide du logiciel Examath 5-8.

Les enfants seront scolarisés en classe de GSM, CP ou CE1.

 

Pour la normalisation (étalonnage), il devra s’agir d’enfants tout-venants ne faisant pas partie de votre patientèle

L’étalonnage aurait dû avoir lieu au printemps 2020 mais cela n’a pas été possible à cause de la crise sanitaire COVID-19 et du confinement total. Dans ce contexte particulier, nous avons vraiment besoin de chacun·e de vous pour contribuer à ce que cette batterie puisse être mise au plus tôt à la disposition des orthophonistes, avec  la garantie d’un outil valide et normé !

Ces passations devront respecter les règles sanitaires en vigueur et pourront avoir lieu :

  • en milieu scolaire, dans votre secteur : dans l’idéal la constitution d’une équipe de testeurs pourrait alors être plus commode pour tester un groupe-classe complet, mais ce sera peut-être difficile à mettre en œuvre du fait de la persistance de la crise sanitaire. Si, néanmoins, vous trouvez un établissement scolaire prêt à vous accueillir, vous pouvez être aidé.e pour les démarches administratives (autorisation des académies, démarche auprès des chefs d’établissement, formulaire d’autorisation parentale) par le coordinateur de projet de notre éditeur : Mickaël Lenfant.
  • dans votre cabinet ou à domicile, avec des enfants de votre entourage (mais attention, nous ne pourrons pas garder un gros ratio d’enfants d’orthophonistes et il vous sera donc nécessaire de recruter d’autres enfants que les vôtres). Nous vous fournirons une demande d’autorisation parentale.

 

Pour la validation de l’outil (pouvoir discriminant, ergonomie), nous vous proposons d’effectuer par ailleurs des passations lors de bilans initiaux ou de renouvellement avec vos patient·e·s de même niveau scolaire et de nous permettre la récupération de leurs résultats quantitatifs qui seront anonymisés.  Nous vous partagerons, si vous le souhaitez, la version provisoire (non terminée) du manuel pour vous permettre une analyse qualitative des résultats de vos patient·e·s dans l’attente des normes.

Dès maintenant, nous avons besoin de récolter les informations sur vos possibilités de passation de la batterie, afin d’organiser un testing le plus représentatif possible. A cet effet, merci de compléter le formulaire en ligne.

Nous vous remercions dès lors vivement pour votre implication.

Christel Helloin et Anne Lafay, co-auteures du programme
L’équipe happyneuron

Vous serez redirigé.e vers le formulaire d’inscription.

Informations sur la batterie Examath 5-8 

Comme Examath 8-15, cette nouvelle batterie dédiée à l’évaluation de la cognition mathématique de la GSM au CE1 a été conçue par Marie-Christel Helloin et Anne Lafay. Elle présente plusieurs objectifs : 

  • pallier le manque d’outils d’évaluation mathématique tout en se basant sur les modèles théoriques et les données récentes issues de la recherche, 
  • dresser ainsi un portrait global des habiletés mathématiques de l’enfant afin de mesurer l’ampleur d’un potentiel retard mathématique, 
  • produire un outil adapté à l’usage des orthophonistes cliniciens, c’est-à-dire qui se montre capable de respecter le temps imparti aux bilans en exercice libéral tout en permettant un diagnostic aussi précis que possible dès la ou les première(s) consultation(s). Nous avons choisi de construire une batterie qui répondrait aux attentes cliniques : facilité d’utilisation, souplesse de passation, prise en compte fiable du temps de traitement de certains items, traitement immédiat des résultats bruts en vue d’une analyse ultérieure fine plus facile d’accès, visualisation des compétences et performances, ainsi que des domaines altérés, attrait pour l’enfant, lien thématique entre les différents items, ergonomie.

Informations sur les passations

Cette batterie devant être standardisée et normalisée, les conditions de passation devront en être respectées au mieux ; il apparaît nécessaire de proposer à l’enfant toutes les épreuves au sein de chaque module, de façon randomisée. La passation pourra être proposée en une ou plusieurs fois, mais chaque épreuve ne doit être proposée qu’une seule fois. Certaines épreuves pourront être proposées à distance.

La batterie comporte 7 modules et contient 34 épreuves, ainsi qu’une épreuve de dépistage. Dans le détail : 29 épreuves pour les GSM (et 10 sous-tests en moins par rapport aux autres classes), 31 épreuves pour les CP et 33 pour les CE1. 

Le temps total de passation est difficile à estimer, puisque ce sont les futures passations et les pré-tests qui vont nous permettre de le faire, mais comme les sujets sont de jeunes enfants et que le nombre d’épreuves est important, 1h30 à 2 heures de passation semble sans doute nécessaire, selon le niveau de l’enfant. Nous pourrons affiner cette durée en fonction des premières remontées. 

Vous serez redirigé.e vers le formulaire d’inscription.